Comment rebondir après un échec au permis de conduire

Comment rebondir après un échec au permis de conduire

Tu as passé ton examen de conduite et tu viens de le rater. Tu regardes ta liberté déchirée en milliers de confettis roses… Envolé ton passeport pour la liberté et les autoroutes d’été.

Tu te sens perdu, confus.

À la fois triste et en colère, tu ne comprends pas ce qui a bien pu se passer. Tu avais mis toutes les chances de ton côté. Tu pensais le réussir, avec cet échec, ta confiance s’écroule.

Je te comprends.

Je connais ta colère mêlée de tristesse. Je sais exactement ce que tu ressens. Je le sais, parce que je l’ai vécu. Malgré les années, je peux encore sentir ce malaise, ce stress qui assèche ma gorge et noue mon estomac.

J’ai une question importante pour toi : est-ce que tu veux réussir ton permis de conduire ?

Dans les lignes qui suivent, je vais t’expliquer ce qui m’est arrivé et, comment j’ai fait pour décrocher mon permis de conduire, un mois plus tard.

Je vais te transmettre des 3 outils ultras efficaces pour te rebooster.  Tu vas pouvoir être plus confiant pour ton prochain passage.

Mais avant, je vais te raconter une petite histoire.

C’est l’histoire d’une jeune diplômée en éducation spécialisée. En recherche d’un emploi, elle trouve une annonce qui résonne fort pour elle. Mais voilà, ce poste exige d’avoir le permis de conduire…

Cette fille, c’est moi.

Malgré mon absence de permis, je décide de postuler et je suis embauchée ! Juste un petit détail, la non-obtention de mon permis de conduire dans les six mois mettra fin au contrat sans préavis.

Me voilà en quête du permis de conduire !

Je passe mon Code de la route avec une facilité déconcertante. Je suis confiante, je serai une future driveuse ! Ce code, je l’ai travaillé par cœur en reprenant chaque erreur pour les comprendre et ne plus les faire. Et je suis sûre que ce sera identique pour la conduite.

Je suis à fond ! Je pense permis, je mange permis, je dors permis.

Un vent de liberté !

Dans la voiture de l’auto-école, côté conducteur, j’éprouve instantanément une bouffée de fierté. Je me sens libre sur ce siège, dans cette voiture.

Un vent ? Une tempête … winter is coming…

Eh bien, si j’avais su !!! Chacun des cours de conduite est pour moi une torture. Je sors de la voiture en nage avec des courbatures dans des muscles dont je n’imaginais même pas l’existence !

Jour J, c’est la loose…

Premier passage du permis, examen de conduite, un échec total !

Comment te dire ?

Une personne était au volant, elle me ressemblait fortement, mais… ce n’était pas moi.

Enfin, si, c’était moi, absorbé, engloutie par le stress, je n’ai rien vu venir.

Je ne peux pas m’arrêter là !

Je décide de le repasser à nouveau et puis je veux garder mon emploi. Je mets en place une stratégie d’action, dont trois étapes que je veux te présenter. Mais avant, voici la suite…

Là où il y a le volant, il y a de l’espoir, mon verredragon.

Je me donne les moyens de revenir à moi. Je prends le temps d’analyser la situation. Je mets en place des actions pour rester focus. La peur n’est pas la plus forte.

Je dois réfléchir rapidement et passer à l’action efficacement. J’ai mon arme ultime mon verredragon, ma persévérance.

Je finance le ravalement de l’auto-école.

Mon budget est dépassé. Je demande de l’aide. Un ami est là, avec son soutien, je finance les heures de conduite.

Je dépasse mes peurs.

Jour fatidique, une seconde fois, je passe mon examen de conduite. J’ai mon Verredragon, persévérance. J’obtiens officiellement mon permis de conduire !

Je conduis, ma peur est toujours là. De super collègues me soutiennent, ça va mieux. Aujourd’hui, je passe la cinquième sans accroc et conduis sur autoroute avec plaisir.

Et toi ? Veux-tu retrouver ta confiance ?

Souhaites-tu tout mettre en œuvre pour réussir ton permis de conduire ?

Je te propose 3 étapes ultras efficaces pour te soutenir :

Étape 1 : Retrouve les bonnes questions

Avant de te plonger à nouveau dans le passage de l’examen de conduite, pose-toi les bonnes questions.

Une bonne question, c’est quoi ?

 C’est une question qui va t’amener une prise de conscience sur le déroulement de la situation. Une bonne question apporte toujours un éclairage pour te motiver à traverser ta difficulté.

Des exemples ?

Quelles sont mes faiblesses et mes forces lorsque je suis au volant ?

À quoi cela va-t-il bien me servir d’obtenir mon permis de conduire ?

Je rêve de faire quoi, d’aller ou en voiture ?

Ces questions vont t’emporter à l’étape 2 : Pose les bonnes actions. Mais avant, souviens-toi : Ne t’auto sabote pas, évite de te juger durement ou de t’apitoyer et trouve ton verredragon.

Étape 2 : Pose les bonnes actions

Pour obtenir un résultat, il faut te mobiliser. Ici tu souhaites repasser ton examen de conduite et le réussir.

Poser les bonnes actions, ça veut dire quoi ?

Dans l’étape 1, tu as fait le bilan de ce qui te motive. Tu as identifié tes freins, ceux qui entravent la confiance en ta capacité à réussir.

Qu’est-ce que tu as déjà mis en place pour améliorer ta situation ?

De mon côté, je prenais des « Fleurs de Bach », pratiquais la méditation et la respiration pour faire baisser mon niveau de stress. Si, tu dois retenir une action principale à mettre en place, respire.

Et pour rester motivée ?

Rends-toi déterminé, à l’auto-école comme un sportif à l’entraînement. Ton mental as un objectif, un seul : réussir.

Cela t’intéresse de réduire ton stress en 5 min ?

Voici un exercice pratique à mettre en place au quotidien, avant chaque cours de conduite et le jour de l’examen.

Tu es assis dans le siège conducteur, tu inspires par le nez et tu serres fort tes poings, retiens un peu ta respiration et expires longuement en relâchant les tensions. Tu peux aussi y ajouter ton affirmation positive. Pour les exemples d’affirmation, c’est par ICI.

Lorsque tu mobilise ton corps, tu poses une action concrète. Tu dis à ton corps que tu es prêt avec calme et avec ton affirmation, tu oriente ton mental pour rester concentré.

Étape 3 : Ne reste pas seul

Qui pourrait t’aider dans ton entourage ?

As-tu déjà échangé avec d’autres conducteurs sur les conditions de leur examen de conduite ?

Te sens-tu isolé dans ta démarche ?

La confiance de ton entourage sur ta capacité à réussir va te soutenir. Entoure-toi de personnes qui vont t’encourager et devenir les supporters numéro 1 de ton challenge. C’est aussi avec eux que tu pourras fêter la réussite de ton examen.

Cette étape est primordiale. Seul on va plus vite, ensemble on conduit loin !

Ce qui t’arrive est une étape, un chapitre dans l’ouvrage de ta vie. Tu as raté ton permis de conduire, pour le moment !

Ce n’est pas un échec, mais un processus d’apprentissage.

Nelson Mandela a dit « Sois je réussis, sois j’apprends ». Pourquoi cette citation est puissante ?

Elle te rappelle que même les plus grands ont eu un échec à un endroit de leur existence. Ce qui les différencie, c’est leur capacité à se relever. La persévérance dont tu vas faire preuve, c’est ta richesse, ton verredragon.

Avec cet article, tu sais comment te poser les bonnes questions, rester focus grâce à un exercice ultra puissant et trouver du soutien.

Rabiaa de Saisons de Vie.

Maintenant, que les moyens de ta réussite sont en toi, est-ce que tu as besoin de plus de soutien ?

Alors regarde sur la chaîne You Tube de Saisons de vie ici. Tu y trouveras des outils complémentaires.

Et puis, si tu souhaites rejoindre Saisons de vie rien de plus simple, demande ta séance découverte ici.

Votre kit de survie anti-stress

Comprend un e-book + un audio de relaxation